6. March 2023

L’équipe derrière l’igus:bike – Engrenage, manivelle et pédales

Michael a le coup de main, car chez lui, tout tourne en rond. Le contraire serait mauvais, car il développe aussi bien la transmission de l’igus:bike que les manivelles et les pédales. C’est donc une affaire rondement menée.

Développeur Michael avec manivelle et pédale

Il travaille depuis quelques années déjà comme développeur chez igus. Et plus précisément dans le domaine des engrenages pour la “Low Cost Automation”, l’automatisation à petit prix sous forme de composants robotiques. Il y a un an, il s’est vu remettre la mission igus:bike : développer un réducteur en plastique. Ce qui représentait bien sûr un défi bienvenu. Et pour un cycliste, c’est plus qu’un projet “normal”.

La première version de l’igus:bike sera un vélo singlespeed, c’est-à-dire qu’il n’aura qu’une seule vitesse. Michael travaille déjà sur le vélo suivant, qui aura deux vitesses. Dans le réducteur elliptique, le pignon d’entraînement peut être passé à une vitesse supérieure ou inférieure par une courte pression du talon sur un gros bouton. Pour l’instant, cette version est encore à l’état de prototype et les changements de vitesse sont parfois un peu raides.

Quelques tests dans le laboratoire igus seront encore nécessaires avant la production en série, mais la percée vers la version finale ne devrait plus se faire attendre longtemps. Outre la fonction de changement de vitesse pure, il bricole aussi pour rendre la boîte de vitesses plus compacte et plus légère, afin que l’igus:bike ne traîne pas de poids inutile.

Le prototype de la transmission à 1 vitesse

Le prototype de la transmission à 2 vitesse

En concevant le mécanisme, il est logique de s’attaquer à la manivelle. La pédale étant fixée à la manivelle, elle a également été ajoutée à la liste des pièces à revoir. Comme il n’était pas question d’utiliser du métal, les choses ont été entièrement repensées. Pour donner à la manivelle la rigidité nécessaire, on lui a donné une forme très particulière qui lui permet d’être à la fois légère et rigide, ce qui n’est possible qu’avec du plastique.

Les prototypes de pédale et de manivelle

Le clou : le design s’inspire de la nature. La pédale n’est pas vissée dans la manivelle, mais fixée sur le pivot de la manivelle. De cette manière, on obtient une stabilité maximale. Les roulements de pédale utilisés sont bien entendu fabriqués en plastique haute performance et fonctionnent sans lubrifiant, ils n’ont donc pas besoin d’être entretenus. En parlant des avantages des composants en plastique, ils ne nécessitent pas d’entretien et ne sont pas non plus corrosifs !

Le développeur Michael présente l'engrenage, la manivelle et la pédale (en anglais)

×

S'INSCIRE MAINTENANT

Soyez les premiers informés grâce à notre newsletter